Version française English version

Mayotte > News > Direct from Mayotte Island > Futur Musée de Mayotte : un avant-goût …

Futur Musée de Mayotte : un avant-goût …

Thursday 24 September 2015

A l’occasion des Journées européennes du Patrimoine 2015, les contours du futur musée de Mayotte (MUMA)…situé à Mayotte se sont précisées. Un musée destiné essentiellement  à mettre en avant les Arts traditionnels de l’île et de ses habitants.

Depuis ce 19 septembre, en Petite Terre (une des deux îles de Mayotte, de loin la plus petite mais abritant l’aéroport et la Préfecture), sont exposées dans l’ancienne Caserne de Dzaoudzi un certain nombre d’objets traditionnels et cultuels. Six salles permettent un voyage entre contes, danses, chants, savoirs faire, commerce ... Ateliers des mots, des sons, des sens, jeux et contes traditionnels mahorais sont proposés au cours de ces deux jours.
D’autres expositions de préfiguration suivront régulièrement jusqu’à l’installation définitive du Musée dans la Résidence des Gouverneurs (située elle aussi sur Petite Terre).  Les travaux de rénovation de ce site exceptionnel classé au titre des Monuments Historiques sont inscrits à l’agenda. « A en croire la tradition orale, la « Résidence » est avant tout un site chargé d’histoires qui s’entrelacent : celle du colonialisme, celle du Sultan Andriantsouli (d’origine malgache) qui y a séjourné, et celle des esprits ou des djinns qui veillent encore sur les lieux. » peut-on lire dans le dossier de presse réalisé sous l’égide de la Préfecture.
Le choix de la Résidence du Gouverneur de Petite Terre pour y installer le Musée avait été entériné par Frédéric Mitterrand, alors ministre de la Culture en visite à Mayotte en avril 2015, qui, après avoir visité les lieux avait déclaré : « Vous tenez là le lieu de votre futur musée ! ». Un choix conforté aussi par le président du Musée du Quai Branly.
Un pré-inventaire a été établi dès juillet 2011 : poteries archéologiques, architecture domestique traditionnelle, ustensiles de cuisine et  patrimoine immatériel (danses, chants…).
Le Ministère de la Culture et de la Communication prévoit une enveloppe de 5 à 6 millions d’euros pour ce Musée auxquels s’ajouteront éventuellement des fonds européens.

Plus d’infos :

 

Laurence de Susanne - IleMayotte.com